Qu’est-ce qu’une attaque à 51 % ?

La sécurité des cryptomonnaies possède des failles : elle peut être menacée par une attaque à 51 %, une attaque rare qui vise à voler ou dépenser deux fois (double dépense) des devises de cryptomonnaie. Cette attaque se produit quand des mineurs réussissent à prendre le contrôle d’un réseau de blockchain, en possédant la majorité de la puissance de hachage. Ces mineurs malintentionnés peuvent alors saboter le système, en bloquant des dépenses ou en effaçant complètement des données.

La double dépense intervient lorsque ces pirates utilisent deux fois une même somme. Pour effectuer cette manœuvre, les mineurs créent deux comptes, et procèdent à un virement sur l’un des deux. Ils réussissent à supprimer la visibilité de la transaction, et obtiennent une somme doublée, alors qu’en réalité, ils n’en possèdent que la moitié !

Une attaque à 51 % reste rare et limitée à des monnaies peu utilisées. Le Bitcoin n’a jamais subi d’attaques, en raison de sa taille et de son taux de hachage conséquent.

Attaque des 51 % et blockchain

Pour comprendre en détail comment s’effectue une attaque à 51 %, il est utile de revenir au fonctionnement des cryptomonnaies. L’utilisation d’une cryptomonnaie est régulée non pas par une entité extérieure, mais par les utilisateurs eux-mêmes. La monnaie cryptographique est générée par des mineurs, qui offrent la puissance de calcul de leurs ordinateurs pour valider et comptabiliser des transactions sur un réseau nommé blockchain (chaîne d’informations). Ces mineurs sont en concurrence les uns avec les autres pour toucher des récompenses en pièces virtuelles.

Pour réussir à corrompre un réseau blockchain, un hacker ou un ensemble de mineurs doivent prendre le contrôle de la majorité de la puissance de calcul, soit au minimum 51 %. Ils procèdent à cette opération en gagnant ou en achetant assez de monnaie pour devenir prédominants dans le réseau. Cette manipulation doit rester secrète, en créant une blockchain parallèle au réseau original. Il est nécessaire d’utiliser un matériel de mining puissant et de détenir un apport de cryptomonnaie important pour pouvoir effectuer une attaque à 51 %.

Attaque des 51 % et Ethereum

Des attaques sur des cryptomonnaies plus mineures ont déjà eu lieu, notamment en 2018 sur les bitcoins Gold et les Verge.

La monnaie Ethereum Classic a été touchée en 2019 et 2020, avec des acteurs malveillants, qui ont procédé à des doubles dépenses avec des conséquences dramatiques. Plusieurs milliers de blockchains ont été copiées, et plus de 5 millions de dollars ont été dérobés. Des systèmes peu solides de cryptomonnaies peuvent donc être la cible d’attaques. Toutefois, une attaque à 51 % sur Bitcoin reste peu probable, et nécessiterait d’investir des millions en apport financier et matériel.

SAKHRI Mohamed
SAKHRI Mohamed

Je suis titulaire d'une licence en sciences politiques et relations internationales et d'un Master en études sécuritaire international avec une passion pour le développement web. Au cours de mes études, j'ai acquis une solide compréhension des principaux concepts politiques, des théories en relations internationales, des théories sécuritaires et stratégiques, ainsi que des outils et des méthodes de recherche utilisés dans ces domaines.

Articles: 14313

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *